Le désert des pesticides

Voici une vigne quelque part dans le Val de Loire, sur une des appellations les plus appréciées par les œnologues. Elle a été traitée avant même le début de la floraison par des insecticides et des herbicides.

image

La pente est légère mais suffisante pour qu’à chaque pluie, la terre, que plus rien ne retient, ravine et glisse jusqu’en bas dans le chemin d’où la photo est prise : désertée par les herbes et dont la couche supérieure sur 20cm ne contient plus aucune vie en faisant une terre sans trous, ni racines, ni liant la terre se transforme en plaques superposées rigides comme du contre-plaqué qui ne sont plus retenues à la moindre intempérie. En fin de saison, entre chaque rangée de ceps une crevasse de 20 à 30 cm se forme. Et l’hiver venu le viticulteur se voit obligé de ramasser toute la terre qui emplit le chemin en contrebas afin de la remettre dans sa vigne. On voit tres nettement entre les rangées de ceps, la terre remise dans les rangs avec le tracteur.

Un peu avant, sur une autre parcelle, une autre vigne. Bio celle-ci. Cette appellation à ceci de particulier que beaucoup de producteurs font une production Bio depuis longtemps. D’ailleurs les deux meilleurs domaines selon les experts sont deux producteurs Bios.

image Lire la suite

Publicités