Zen et méditation

2088438216517114highresxsp05a_71-45612630_ori

Tout le monde connait le tatouage que Fernando Alonso arbore assez secrètement dans son dos. Il figure un guerrier samouraï tenant un sabre japonais (katana), et selon l’idée communément admise, il indiquerait que le champion espagnol se place dans la lignée des guerriers nippons en terme de caractère et de volonté dans le cadre de l’affrontement de ses congénères sur la piste. Mais n’existe-t-il pas une autre voie pour expliquer le comportement de l’ibère que cette première explication un peu hâtive ?

ac1e9b2aa572998862ecdd0040c4a44d

Le samouraï est représenté assis en tailleur, les yeux fermés. Cette position, la plus adéquate pour une respiration naturelle, ample et entière, est celle de la pratique du zazen, la méditation ou zen en japonais. Elle consiste, dans un environnement calme et durant plusieurs dizaines de minutes, à écouter et laisser aller sa respiration, les yeux fermés en ne s’arrêtant pas sur les pensées qui traversent l’esprit, et afin de prendre conscience de façon pleine et entière de tout ce qui nous entoure. Le but n’est pas de s’endormir mais au contraire d’éliminer toutes les contraintes et interférences afin de « voir » tout ce qui existe autour de nous. De se situer pleinement au sein de son environnement, et de prendre conscience de sa richesse, de sa qualité et de sa puissance. Chez beaucoup ça peut procurer en même temps un sentiment de calme et de sérénité. Les samouraïs étaient des adeptes du zen.

Une image importante de l’espagnol reprise souvent sous forme de dérision a pour moi une autre signification.

Au Grand Prix du Brésil 2014, après un incident mécanique, bloqué en bord de piste jusqu’à la fin de la séance, et trouvant un simple fauteuil, Fernando Alonso a été filmé se relaxant.

fernando-alonso-bresil-interlagos_w484

Lire la suite

Publicités

Bilan des pilotes F1 aux 2/3 de la saison 2016

Une photo que j’adore. Une des meilleures que j’ai jamais vues …

b0d88912e4_widbags-2

Cette très belle saison de F1, je trouve, même si Lionel, son verbe et sa verve nous manquent, voit ses pilotes réaliser des choses assez sympas. Il m’a semblé qu’il fallait faire un bilan avant la dernière ligne droite qui définira le titre pilotes et les divers accessits.

Comme d’habitude pour moi je rassemble plutôt par groupes que j’entrevois depuis mon canapé ces as qui sont tous à mon sens des êtres d’exception, qu’ils soient premiers ou derniers, car je suis strictement incapable de réaliser les prouesses qu’ils nous font vivre régulièrement devant notre écran.

1417290996_extras_noticia_foton_7_0Les **** : Ricciardo, Alonso, Sainz Jr et Raïkkonen

Ricciardo : incontestablement un peu endormi avec Kvyat comme coéquipier, l’arrivée de Verstappen l’a réveillé, et depuis c’est un festival, quand sa monoplace le lui permet. Je ne vois guère d’erreur à mettre à son débit, il pilote en douceur à la Vettel des grandes années et assume son rôle de leader dans cette grande écurie de Milton Keynes et toujours avec une attitude positive malgré le gros couac de Monaco de son écurie.

Alonso : redevenu le Fernando des premières années Ferrari. Les dernières années de plomb à Maranello s’étaient traduite par une saison de regonflage de moral l’an passé à Woking, qui l’a transformé de nouveau en un matador des meilleures années. Lire la suite

Copse : au delà de 5.0 G cette année ?

49-lotu-clar-bran 2

Jim Clark, en route pour la victoire, Silverstone 67 – Lotus-Ford 49

Silverstone !

Formidable circuit et formidable ambiance durant ce GP, selon tous les témoignages de ceux qui ont déjà eu la chance de pouvoir s’y rendre depuis des années. Le tracé est l’un des plus sélectifs qui soient (la courbe à droite de Copse prise à fond en bout de ligne droite occasionne souvent des forces latérales au delà des 5.0 G) et offre , en lien avec les conditions météo évidemment, l’occasion de bien souvent s’enthousiasmer pour les prouesses des pilotes. La récente réfection n’a pas trop entamé l’âme de cette piste sise à l’origine sur le macadam d’un aérodrome de campagne, et l’audience, constituée de ce formidable public anglais connaisseur de la chose automobile en diable, offre une occasion unique de se retrouver entre amoureux de la vitesse, du bon goût (repas terminés par une coupe de fraises à la crème Chantilly) et admirateurs de ces artistes extraordinaires que sont les pilotes de F1.

Gagner à Silverstone réclame de grandes qualités de vitesse, de vista, de finesse, de persévérance mais surtout d’abord du courage. La liste des 12 derniers vainqueurs offre à ce titre une preuve claire que ces axiomes sont indispensables pour concourir à la plus haute place du podium : SCH – MON – ALO – RAI – HAM – VET – WEB – ALO – WEB – ROS – HAM – HAM l’ont emporté successivement souvent au prix de courses épiques. Cette saison ne devrait pas faire tâche au tableau Lire la suite

Le désert des pesticides

Voici une vigne quelque part dans le Val de Loire, sur une des appellations les plus appréciées par les œnologues. Elle a été traitée avant même le début de la floraison par des insecticides et des herbicides.

image

La pente est légère mais suffisante pour qu’à chaque pluie, la terre, que plus rien ne retient, ravine et glisse jusqu’en bas dans le chemin d’où la photo est prise : désertée par les herbes et dont la couche supérieure sur 20cm ne contient plus aucune vie en faisant une terre sans trous, ni racines, ni liant la terre se transforme en plaques superposées rigides comme du contre-plaqué qui ne sont plus retenues à la moindre intempérie. En fin de saison, entre chaque rangée de ceps une crevasse de 20 à 30 cm se forme. Et l’hiver venu le viticulteur se voit obligé de ramasser toute la terre qui emplit le chemin en contrebas afin de la remettre dans sa vigne. On voit tres nettement entre les rangées de ceps, la terre remise dans les rangs avec le tracteur.

Un peu avant, sur une autre parcelle, une autre vigne. Bio celle-ci. Cette appellation à ceci de particulier que beaucoup de producteurs font une production Bio depuis longtemps. D’ailleurs les deux meilleurs domaines selon les experts sont deux producteurs Bios.

image Lire la suite

Les fantômes du passé

L’image que je conserve de la F1 de ma jeunesse des années 80, c’est, depuis le bord de piste, une McLaren figée comme en photo qui fonce sur l’asphalte gris-clair d’une piste chaufee par un soleil intense, bordée de chaque côté d’herbe parsemée de pâquerette, avec en fond quelques arbres. La piste, rien que la piste, la vérité de la piste. Mais aujourd’hui cette image est à ranger dans le placard des souvenirs.

Les 3 écuries encore survivantes qui ont marqué cette époque et celle qui a suivie, McLaren, Ferrari et Williams ne sont plus que les fantômes de leur passé héroïque. Ferrari ne jouera probablement pas le titre avec Mercedes cette année encore, Williams n’ira fréquenter les podiums qu’en de rare occasions et ne goûtera qu’aux effluves de champagne, quant à McLaren la perspective d’avoir une carte d’abonnement pour la Q3 est pour l’instant au dessus de ses moyens. Lire la suite

LA FERME !

colere

Les attentats de Bruxelles donnent lieu actuellement dans la sphère médiatico-politique française à un déferlement de bêtise, d’incompétence et d’indécence sans précédent sur les plateaux télés et dans les journaux ou sur Internet. Ils donnent l’occasion à une palanquée de personnages de se montrer, de faire parler d’eux, ou pire de gagner de l’argent, à la suite de ces attentats, en maniant au mieux l’indécence au pire le cynisme dont ils sont coutumiers. D’experts incompétents en politiques idiots en passant par des chroniqueurs limités, ce spectacle qui est un véritable Waterloo médiatique, est à vomir et est la honte de notre pays.

Ils bloquent par ailleurs l’expression de véritables experts sur le djihadisme qui auraient énormément de choses intéressantes à nous apprendre sur les drames que nous vivons aujourd’hui :

http://www.nonfiction.fr/article-8189-entretien___tuer_pour_exister_et_mourir__avec_david_thomson.htm

Alors la ferme ! Je sais bien que l’odeur du sang attire les chacals, mais là c’est trop.

Mercedes ou Ferrari ?

Qui va dominer la saison 2016 de Formule 1 ? Mercedes ou Ferrari ? La question aurait pu sembler saugrenue il y a 1 mois. Mais une double campagne, celle des essais conduits durant 8 jours à Barcelona qui a vue, en apparence, Ferrari dominer la feuille des temps à la fin de chaque session, et celle plus médiatique de l’écurie germano-britannique conduisant pilotes et responsables à évoquer une diminution drastique à 2 dixièmes de seconde de l’écart entre les deux écuries durant l’hiver, font germer chez beaucoup l’espoir d’une lutte ressérée en tête des courses de F1. Y-a-t-il une réalité tangible appuyant ces espoirs légitimes ?

Lewis-Hamilton-F1-Grand-Prix-Bahrain-pWNli5GTTTjx

L’analyse des temps lors des essais de pré-saison à Barcelona a révélé en tout cas que Ferrari s’était rapprochée de Mercedes durant cet hiver. Lire la suite

Brassens (Pol) – Les passantes

Que dire ? Une très belle chanson sur un texte admirable (d’Antoine Pol au début du XXème siècle). Un chef-d’oeuvre, aussi beau qu’un tableau de Manet ou du Titien, qu’une sonate d’Haydn. Une vie, une humanité résumées … La mélodie et la rythmique géniales en font un thème repris plus tard par Le Forestier, Cabrel, Iggy Pop, entres autres … Brassens, un poête, un chanteur qui manque tant …